Ciseau et Maillet

« Back to Glossary Index

Pour le tailleur de Pierre, ciseau et maillet sont les outils qui permettent d’adapter les blocs  bruts avant leur intégration à l’ensemble de l’édifice.
Ce maçon doit connaître d’une part, les qualités physiques des pierres qu’il travaille (son  Matériau de prédilection) et, d’autre part, avoir en tête la forme attendue pour optimiser son résultat et organiser les étapes qui retireront la matière excédentaire.

Une approche binaire oppose le ciseau passif et le maillet actif. La réalité est plus complexe :  l’efficacité des gestes combinés sur les deux outils dépend à la fois du positionnement de la lame et du contrôle de l’énergie apportée par le maillet. Ciseau et maillet sont en fait indissociables et complémentaires.

Par analogie, on associe au ciseau les qualités de discernement, de détermination vers l’objectif et de cohérence du geste quand le maillet représente l’énergie et l’engagement.

En maçonnerie spéculative, le franc-maçon utilise conjointement le ciseau et le maillet symboliques pour mieux se connaître en taillant « sa » Pierre Brute. Pour plus d’efficacité, au fur et à mesure de l’exécution de ses actions vers les objectifs qu’il s’est fixés, il évolue en corrigeant et en adaptant ses positions et ses comportements aux contextes qu’il rencontre.

Note : voir aussi le Maillet qu’utilise chaque Lumière de la Loge.

« Back to Glossary Index