Pierre

« Back to Glossary Index

Après avoir été vitale pour les premiers hommes qui l’utilisaient pour en faire des outils ou des armes, pour frapper, pour couper, pour moudre, etc., la pierre est devenue le Matériau de prédilection des francs-maçons opératifs pour la construction et le décor des constructions majeures.

Au-delà de sa dimension exotérique, elle a pris un sens ésotérique particulièrement fort pour le franc-maçon qui, dès son passage au Degré d’Apprenti, doit « tailler sa pierre brute ».
Cette expression signifie symboliquement qu’un franc-maçon doit d’abord commencer à travailler sur lui-même. C’est en se débarrassant de ses préjugés, de ses assentiments ou de ses autres aspérités que le franc-maçon mobilise toute son énergie et se prépare à travailler efficacement à l’amélioration de la condition humaine, comme il s’y est engagé par serment.
L’expression est une autre formulation du « Connais-toi toi-même » de Socrate.

Voir aussi Ciseau et Maillet, les premiers outils du tailleur de pierre.

« Back to Glossary Index